Fusions-Acquisitions et Partenariats Public-Privé : outils relativement très peu explorés pour la mobilisation des investissements productifs en Afrique

Selon MergerMarket, les opérations de Fusions-acquisitions ont connu une baisse en valeur de 6,6% par rapport à 2019 pour s’établir à 3 163 Milliards de dollars et une baisse de la valeur des opérations transfrontalières encore plus importante, estimée à 1 296,1 Milliards de dollars en 2020 soit une réduction de 14,2%. La réduction du nombre d’opérations transfrontalières est encore plus importante que la baisse générale des opérations : les opérations M&A ont donc été plus continentales et nationales en 2020.

Malgré la baisse drastique de la part relative de l’Amérique du Nord (de 50,5% à 41,9%), l’espace Nord-Américain reste de loin le premier théâtre des opérations de F&A. L’augmentation de 7,4% en valeur des opérations en Asie, permet ce continent de représenter 23% du marché mondial de F&A. Du fait des opérations de taille plus importante à l’instar de la Fusion entre S&P Global et IHS Markit en Angleterre (43,2 Milliards de Dollars), l’Europe conserve sa seconde place et sa part relative augmente de 23,7% à 26,8%.

Le Moyen Orient et l’Afrique ensemble enregistrent la moindre performance sur ce marché. Cette baisse de l’ensemble est notamment le fait d’une chute drastique (56,6%) sur le continent Africain de 22,6 à 9,8 milliards, son niveau le plus bas depuis 2002.

Comme le note le rapport Africa Pulse de la Banque Mondiale en mars 2020, les sorties des capitaux dans les économies émergentes et en développement (hors Chine) étaient supérieures à celles observées au pire de la crise financière de 2008. Le rapport met en avant la sortie de 1,75 milliard des portefeuilles Sud-Africains observée au courant de mars 2020. Or les Investissements Directs Étrangers représentent un moteur essentiel de l’activité de F&A.

Afin de continuer à se développer à l’échelle continentale et mondiale, nous recommandons aux entreprises situées en Afrique, un marché ayant une forte croissance potentielle (près du quart de la population mondiale en 2050 (22%) et plus du tiers en 2100 (37%) selon les Nations Unies) et intéressée par les croissances externe et conjointe, de :

1- Renforcer leurs procédures de gestion et leur mode de gouvernance ;

2- Poursuivre l’amélioration de leurs produits, services, démontrant ainsi leur savoir-faire ; 

3- Se rapprocher davantage des acteurs du Private Equity nationaux et internationaux.

D’après EMPEA (Emerging Market Private Equity Association) cité par France Invest en 2018, l’Afrique représente 7% du montant investit dans les pays émergents et en développement contre 70% en Asie. Sur ces 7%, l’Afrique du Sud est majoritaire avec 27% et l’Afrique Centrale à la plus petite part autour de 10%.

Selon le rapport 2018 du Consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA), sur un besoin annuel estimé à 160 milliards de dollars par an dans les infrastructures en Afrique, le continent y a réussi à mobiliser 100,8 milliards, dépassant ainsi le cap de 100 milliards de dollars, bien qu’ayant un déficit proche de 60 milliards de dollars cette année. Les institutions financières internationales, notamment la Banque Mondiale, citée par France Invest (2018) s’accordent sur le fait qu’une partie importante du déficit récurrent des investissements dans les infrastructures est inhérent à la qualité de la préparation des projets particulièrement de type Partenariat Public-Privé et aux procédures associées à leur réalisation.

Afin de contribuer à résorber cet important besoin, conformément à sa vision et à ses secteurs stratégiques, EFA Office, via sa gamme de services Stephane MBATEU Investment (SMB Investment) travaille à l’identification et à la préparation des projets d’entreprises Africaines et internationales, intéressées par la croissance externe et la croissante conjointe.

Nous sommes convaincus que les opérations de Fusions-acquisitions, associées aux opérations de Partenariats Public-privé principalement dans les Infrastructures, avec les acteurs du Private Equity et les autorités publiques, conduiront à accélérer l’émergence des économies africaines.

A. Stéphane MBATEU, Entrepreneur Financier

Neuilly sur Seine, 07 décembre 2021.

EFA Office
Trust Yourself


16 Place de l’Iris Courbevoie, La Défense
 +33 (0) 6 10 86 48 36
www.facebook.com/efaoffice / www.efaoffice.com

Cabinet Conseil en Finance, Mobilité Internationale, de Négoce
S.A.S au capital de 12 000,00 € – RCS Nanterre 891 554 156
Siège social : 16 Place de l’Iris, 92 400 Courbevoie – La Défense.

Leave a Comment

Your email address will not be published.